Questions sur le métier de Dj

A ce stade, compte tenu de la performance requise et des activités qui l’engageront, il est juste de dire qu’un DJ doit nécessairement avoir :

Une bonne oreille musicale, puis être porté pour écouter. Cela signifie, en pratique, avoir une certaine sensibilité et un degré de conscience artistique inné ou, en tout cas, très fort.
Une bonne technique, parce que la passion et le talent personnel, bien sûr, doivent nécessairement s’accompagner d’aptitudes et de compétences techniques. Un DJ ne peut espérer atteindre des niveaux élevés sans une bonne dose d’étude derrière lui.
Un DJ, qu’il s’agisse d’un événement privé, d’un événement public de taille moyenne ou d’une grande fête, doit toujours donner le meilleur de lui-même, sans jamais s’ennuyer et se distinguer par son style et son professionnalisme. Le degré de satisfaction des personnes qui l’écoutent et qui ont apprécié sa musique dépendra de sa popularité, un élément clé pour ceux qui veulent faire leur chemin dans ce domaine. Un public satisfait est un public qui parlera bien de lui, qui le recherchera quand il aura besoin d’un service similaire et qui augmentera sa notoriété et sa renommée. Cela permettra au DJ d’aller de l’avant, de grandir et d’établir des contacts et des relations qui, au fil des ans, pourraient faire une différence et marquer un point tournant dans sa carrière. Pour affiner votre approche et améliorer, comme nous l’avons déjà mentionné, vous devez d’abord connaître les règles de base de la profession, les techniques de mélange et les propriétés (ainsi que les forces) des outils du métier. Cette voie de croissance passe bien sûr par l’inscription et la fréquentation de cours professionnels pour DJs. Parmi les écoles et les organismes professionnels qui organisent de tels cours, il existe dans toute l’Italie et, en général, sont organisés par niveaux de difficulté et de spécialisation, offrant des possibilités d’approfondir à la fois ceux qui sont novices et ceux qui, en tant que professionnels, veulent se spécialiser davantage.

Combien gagne un DJ ?

A ce jour, contrairement à de nombreux autres métiers, il n’est pas possible de déterminer a priori le salaire moyen d’un DJ. Il n’y a pas de salaire fixe pour tous ou un tarif professionnel à utiliser dans ces cas, parce que les revenus d’un Disk Jockey, comme beaucoup le savent, dépendent de et sont influencés par de nombreux facteurs, comme par exemple :

  • la notoriété du DJ en question, car plus il est connu et connu, plus il est célèbre et plus son cachet s’accroîtra évidemment ;
  • la durée du DJ Set, c’est parce qu’il est clair que le tarif requis pour la représentation d’une heure ne peut jamais être égal à celui d’un invité qui occupe la totalité de l’événement.
  • le lieu et l’événement où il sera appelé à faire son spectacle. Une disco de renommée internationale peut ne pas se soucier des dépenses lorsqu’elle veut un certain DJ, alors qu’un moins connu devra nécessairement faire face à un budget différent et, par conséquent, ne rédigera des contrats qu’avec des professionnels qui feront partie de son public cible.
  • Dans cette optique, il est toutefois possible d’identifier différents niveaux d’indemnisation qui, selon les cas, peuvent être plus ou moins élevés. Le cachet du Dj affirmé sera différent de celui d’un débutant mais, pour être honnête, même au sein de la catégorie des DJs connus doivent faire la différence. Si vous vous demandez combien gagne un DJ, alors, ce que vous devez savoir, c’est ça :

Un DJ débutant peut généralement gagner de 30 à 50 euros par nuit. Dans de nombreux cas, cependant, il arrive à la même chose d’offrir gratuitement pour des événements qui, ayant une résonance discrète et accueillant un large public, lui permettent de se faire connaître et de faire de la publicité ;
Un DJ de moyenne expérience gagne de 50 à 150 euros par soirée. Cette catégorie comprend ceux qui commencent à être connus et demandés par les locaux du lieu où ils opèrent.
Un DJ expérimenté gagne en moyenne 150 à 500 euros par nuit. Dans ces cas, la compensation convenue dépend souvent de la durée du service requis et de l’événement (il est évident que le cachet d’une soirée privée de quelques heures, et peut-être même d’un jour de semaine, sera inférieur à celui requis, par exemple, pour la nuit du nouvel an).
Un DJ de renommée nationale gagne de 1 000 à 3 000 euros par nuit (chiffres qui dépendent de ce qu’on appelle et dont le DJ a besoin lorsque vous le contactez).
Un DJ de renommée internationale gagne de 3 000 à 10 000 euros par soirée. Etre connu à l’étranger augmente la popularité de Disk Jockey et, par conséquent, l’intérêt pour lui. Cela lui permet de choisir les soirées auxquelles il participera, préférant celles qui, en fait, lui en offriront le plus à la fin du spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code